Marseille : entre lumière naturelle et feux médiatiques

Le Forum Cap’Com 2016 s’achève sur un focus sur sa ville hôte, Marseille. La ville pourtant dotée de puissants atouts naturels, touristiques et économiques et marquée par une forte présence dans les médias peut subir une image czjkxqzxgaahhv8négative. Sa notoriété médiatique peut alors servir ou desservir son image car elle est trop souvent présentée sous un angle défavorable, les médias n’en donnant pas les bonnes images.

Malgré cette double image, l’étude quantitative et sémantique, réalisée auprès du millier de participants au forum a prouvé que Marseille a su depuis les dernières années optimiser sa communication et ses efforts se sont ressentis sur son image. Les résultats montrent ainsi que : 31% des visiteurs estiment avoir une bonne connaissance de la ville et que 72% d’entre eux en ont une image positive !

Ces chiffres sont positifs et très encourageants pour la ville qui prouve par là son attractivité, son dynamisme et son renouveau. Néanmoins il ne faut pas oublier que le communicant est un public particulier, sa perception d’une ville diffère de celle du tout public puisqu’il en a une vision plus précise et spécifique. Ses enjeux sont donc différents et il faut donc, à l’avenir, continuer à convaincre le tout public souvent influencé, à tort, par les médias puisque seulement 67% des personnes ne la connaissant pas ont une image favorable de Marseille contre 84% de ceux qui l’habite ou la connaisse.

czjmu3jw8aa3kjb« Plus on connaît la ville plus on l’apprécie » De ce constat est né la dynamique des ambassadeurs telle qu’elle est présente sur les territoires de chacun des intervenants ainsi que sur Marseille. Ces derniers aiment leur ville et en sont les meilleurs promoteurs puisqu’on note la sincérité dans les mots qu’ils utilisent. Ils sont des exemples pour les futurs arrivants ou investisseurs.

« Les meilleurs ambassadeurs d’un territoire ; ce sont les acteurs locaux » Et comme le disent nos deux intervenants, le marketing territorial permet de mobiliser les acteurs locaux. Il faut miser sur l’interne avant d’explorer l’externe. Les acteurs locaux sont la plus grande ressource d’un territoire puisqu’on peut s’appuyer sur leur réussite et leur exemple pour convaincre.

« 8Plusieurs faisceaux doivent être croisés, l’image est certes fondamentale mais pas le seul critère »

Joëlle Goepfert – Directrice générale adjointe économie et attractivité pour la ville et l’agglomération d’Orléans et directrice de l’information et de communication de la ville et de l’agglomération Orléans Val de Loire

La communication fait partie des politiques publiques. Elle ne se limite pas à faire de jolis emballages des choses mais influence l’action publique. Elle génère un message et une image et contribue à la politique publique et aux liens entre les territoires. L’action des communicants ne suffit donc pas à travailler l’image d’une ville, l’action politique, l’urbanisme, l’aménagement du territoire … sont également à inclure, impérativement, pour l’attractivité de son espace.

3

« Travailler sur un territoire ; c’est s’inscrire sans son histoire, dans sa culture ». Il est impossible de créer une stratégie unique et de l’importer pour tous les espaces. Ce travail doit être collaboratif et impliquer les acteurs économiques, associatifs et culturels locaux ainsi que les citoyens qui doivent être fiers de porter avec eux l’image du territoire. La communication participative et partagée entre élus, communicants et habitants semble donc être un nouvel idéal où chacun apporte sa contribution, à son échelle, à la dynamique d’attractivité.

Nos deux intervenants ont enfin résumé notre forum par 3 les mots :

Pour la Joëlle Goepfert, Cap’Com c’est un ENRICHISSEMENT, de la SINCÉRITÉ et une CO-CONSTRUCTION entre tous les acteurs présents

Pour Xavier Croan, à l’image de la ville qui l’a accueillie, il est MULTICULTUREL, ENSOLEILLE et propice à la CONVERSATION.

Xavier Croan adresse enfin ce dernier message, comme une lettre ouverte, à tous les communicants publics :

« Soyons les défenseurs de notre territoire, soyons ceux qui portent l’attractivité du territoire mais soyons aussi ouverts aux autres afin d’éviter de tomber dacrouanns la crise identitaire due à la concurrence croissante qui s’installe entre les nos territoires, ne nous replions pas sur nous même ! »

Xavier Croan – Directeur général à l’information et à la relation citoyenne de la ville et métropole de Nantes et Membre du Comité de pilotage de Cap’Com

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s